WarToGame

WarToGame
La bataille d'Issos (334 av.J.-C) entre Alexandre le Grand et Darius III (mosaïque romaine découverte à Pompéi).

mardi 17 octobre 2017

[DBA] Vikings contre Quarmates, le soufle du desert emporte les guerriers du nord dans le Valhalla !

Dans ma précédente partie contre les Quarmates de Yann-Gaël j'avais enfin réussi à les défaire. J'ai proposé à mon compère de jeu de prendre sa revanche et cette fois-ci j'ai mis en face des chameaux adverses mes vikings. Qui des lames ou des chameaux ont pris le dessus...


Yann-Gaël pensif, comment va-t-il prendre le dessus sur les vikings !

Cette opposition "improbable" entre chameaux et lames est l'occasion de tester la résistance des vikings contre les Quarmates qui ont la possibilité de démonter en archers et lames (ou lances). Alors comment c'est déroulé cette partie ?



Premier mouvement de mon coté et je suis handicapé par la dune
sur ma droite qui pour les Quarmates sont du terrain clair !


Les Quarmates avancent en ligne...
et c'est impressionnant !

Et là j'ai une idée de génie ... j'avance dans la dune
une partie de mes troupes !

Yann-Gaël ne se fait pas prier, il vient contacter
et déborder ma ligne dans la dune qui m'impose un moins 2 au combat !
J'avais complétement oublié ce malus pour mes vikings !
Je perds fort logiquement 2 unités !

J'ai une petite chance de rattraper mon erreur !
Il faut que j'élimine le chef Quarmate au centre
pour compliquer la tâche de Yann-Gaël.

La bataille des chefs au centre tourne à l'avantage des Quarmates !
Je suis repoussé ... j'ai laissé passer l'occasion
de casser en deux l'armée adverse !

Réponse du berger à la bergère, Yann-Gaël vient terminer
le travail et vient contacter mon centre !

Je perds une troisième unités dans la dune mais j’inflige une élimination
au centre adverse. Le chef Quarmate est désormais isolé...
vais-je avoir l'occasion de le terrasser ?

Et bien non, le chef Quarmate s'en sors encore par miracle avec deux débords.
Pire je perds une dernière unité lancé à l'attaque des chameaux adverses !
Victoire des Quarmates 4 à 1 !

Bilan :

Avec une énorme erreur de ma part que j'ai commise en me lançant à l'attaque des chameaux adverses dans les dunes qui ne me sont pas du tout favorable, j'ai donné en sacrifice 3 unités à Yann-Gaël ! Ensuite j'aurais pu renverser la situation si j'avais réussi à éliminer son chef qui était en très mauvaise posture. J'ai eu deux occasions qui ne m'ont pas été favorable et du coup je n'ai pas pu rattraper mon erreur initiale. Ensuite, avec mon armée morcelée, Yann-Gaël a terminé la bataille rapidement. Bien joué à lui, comme d'habitude !


A suivre ...

samedi 14 octobre 2017

[DBA] Les chinois sont à la fête !

Depuis quelques semaines les parties de DBA se succèdent sans temps mort et je prends toujours beaucoup de plaisir à affronter dans la bonne humeur mes camarades de jeu. Dans cet article je vais vous présenter rapidement deux parties que j'ai joué contre les chinois de Cassandre. J'ai pu apprécier les talents de stratège de Cassandre au travers des mouvements de sa cavalerie légère fer de lance de son armée. Voici les photos de ces deux parties que je vais raconter très brièvement.

La guerre des uns !

Les listes des armées chinoises 90 à 431 ap.JC.


Première partie : Chinois contre Midianites.
 

Cassandre est le défenseur et donc joue en premier.
Le terrain de jeu est resserré du à une rivière bordant mon flanc gauche.

Cassandre lance sa cavalerie légère sur ma droite,
sans doute pour me contourner.

J'avance l'ensemble de ma ligne, séparée en trois corps !
J'essaye de bloquer la LH adverse à droite.

Cassandre jet un dé qui ne lui donne
qu'un point d'initiative de mouvement !

Il détache une LH de sa colonne à droite de mon armée.

L'occasion est trop belle, je viens contacter cette LH isolée.

Et pan...un psilète en moins (5 contre 1 au dés,
ça fait mal pour les midianites).

Avec 6 points de PIP Cassandre peut développer son plan de jeu.
Il viens à mon contact et surtout viens déborder
mon deuxième psilète sur mon flanc droit !

Avec un recul impossible, je perds à nouveau une unité de Psilète.
Une unité de chameaux est aussi éliminé sur mon flanc droit
qui devient bien dégarni. Cela s'engage mal pour
les Midianites menés 3 à 0.

Avec un seul point de PIP, je viens juste reconstituer
ma ligne et j'engage 3 unités adverses.

Avec de très bons résultats aux jets de combat les chinois
repoussent mon centre.

Cassandre logiquement vient sur mon flanc droit sans défense et
flanque mon chef qui ne pourra reculer en cas de mauvais
résultat au jet de combat.

Sans surprise mon chef est éliminé et Cassandre gagne haut la main
cette partie 5 à 0 (mon chef valant 2 points de victoire).






Deuxième partie : Chinois contre vikings

Dans cette partie les chinois de Cassandre sont opposés à mes vikings.
Cassandre défenseur a placé une zone bâtie à gauche et
une colline difficile à droite (mais sur ces arrières,
car j'ai choisi mon coté pour attaquer !).

Premier mouvement des Chinois : en avant la cavalerie légère !
Avec ces doubles mouvement la LH arrive très vite sur mes vikings
qui sont très "contraints" dans leur déploiement.

Avec un seul point d'initiative, j'essaye juste d’opposer
une unité face à la LH adverse !

Avec 3 points de PIP Cassandre vient à mon contact sur mon flanc droit
et me déborde (cela part mal pour moi !)

Je réussi à repousser la LH adverse grâce à un jet
de 4 contre 2 à mon adversaire !

Je réussi un super jet d'initiative de 1 qui me permet juste d'avancer
ma ligne pour aller au contact du corps principal chinois. 

Cassandre repousse deux de mes unités et
je fais de même avec deux des siennes.

Cassandre reprend l'initiative est vient flanquer
mon aile droite avec sa LH.

Je perds une unité dans cette attaque rondement menée !

J'ai la main et je reconstitue ma ligne au centre,
lance mon aile gauche au contact de l'aile droite de Cassandre
et j'essaye de ramener une unité de lame
de mon flanc gauche sur ma droite.

Je ne reussi à éliminer qu'une seule unité adverse
sur quatre combat que j'ai provoqué !
(1 à 1 au score)

Cassandre reviens à l'attaque sur mon aile droite très mal en point et
concentre aussi ses forces sur la droite de ma ligne au centre.
Avec deux prise de flanc empêchant tout recul,
je risque de perdre au moins deux unités !

Et bien j'en perds trois finalement, ce qui met fin à la partie
sur une victoire de nouveau écrasante
des Chinois cette fois-ci sur mes vikings 4 à 1

Bilan de ces deux parties contre les chinois de Cassandre.

Comme d'habitude je me suis bien amusé en jouant contre Nicolas qui est très expressif dans la victoire comme dans la défaite... et j'ai apprécié, malgré mes deux défaites avec mes deux armées, affronter une armée très mobile qui cherche le débordement et la prise de flancs !

Je n'ai pas trouvé la clé contre les Chinois de Cassandre mais sans doute les dieux de la guerre n'étaient pas de mon coté ce soir là et les 6 ne sont apparus souvent sur le champs de bataille pour rattraper des situations mal engagées. Ils se réservent pour une prochaine fois sans doute.



A suivre ....

vendredi 6 octobre 2017

[DBA] Les Viking affrontent les Quarmates qui connaissent enfin la défaite !

Lors de la précédent soirée au club, j'avais été lourdement défait par les Quarmates de Yann-Gaël (5 à 3) avec mes Midianites. Dans l'optique de préparer mes troupes pour ma participation à un futur tournoi dans le département, j'ai sorti mes vikings de leur boîte pour voir quels étaient leur potentiel de nuisance contre les bédouins de Yann-Gaël. Cette bataille a été fort rapide à jouer mais dans quel sens a-t-elle tournée ?


Vikings contre Quarmates.

Votre serviteur !

Mon partenaire de jeu Yann-Gaël et ses Quarmates !

Cette bataille a donc été rapide mais intense néanmoins. Les lames vikings n'ont qu'un facteur de combat de 3 contre les montés et 5 contre les piétons. Mais les dunes et oasis sont du terrain difficile pour eux et leur impose un -2 lors des combats contre les chameaux adverses insensibles à la nature difficile de ces terrains. Ma stratégie était simple... aller tout droit pour empêcher les Quarmates de démonter des chameaux et faire des 6 en bon général qui se respecte !


Le déploiement des Vikings est toujours contraint
dans la largeur du terrain !

Avec un 1 au dé pour initiative le mouvement
des Quarmates est limité : les chameaux devant et
les cavaliers, psilois et chameaux légers en arrière.

Mais Yann-Gaël décide (grâce à de nombreux points d'initiative) de
reconstituer une ligne de front.


Mes lames situées dans l'oasis drainent beaucoup de points de mouvement.
J'arrive néanmoins à constituer une ligne à opposer aux chameaux adverses.

Les combats dans la dune sur mon aile gauche me sont favorables.
J'élimine grâce à un résultat d'égalité un chameau adverse
et repousse les deux autres.

Je mets la pression sur l'aile droite des Quarmates
en réalisant deux prises de flancs !

J'élimine à nouveau par un recul impossible une unité adverse
mais je suis repoussé sur mon aile gauche (2 à 0).

Le jet de dé d'initiative pour les Quarmates donne un petit un
qui ne permet de bouger qu'une seule unité pour Yann-Gaël (celle au centre).

Je perds logiquement mon unité de lames
qui était doublement débordée (soit un 3 de base moins 2 donnant
un 1 contre 3 en facteur de combat avant les lancés de dés).

Je ne desserre pas l’étreinte sur les chameaux adverses
et provoque deux nouvelles prises de flanc.

Je détruis deux nouvelles unités : la partie est gagnée pour les Vikings : 4 à 1 !

Conclusion :

Cette partie s'est très vite jouée car Yann-Gaël n'a pas pu réaliser les mouvements qu'il désirait faute à des jets de dés d'initiative désastreux. Ensuite les multiples prises de flancs empêchant tout recul adverse ont été payantes presque à chaque fois. J'ai eu la chance de vite sortir de l'oasis, un terrain difficile pour mes lames, et reconstituer une ligne de combat en dehors des oasis et dunes. Yann-Gaël n'a pas eu le temps de démonter ses chameaux en lances et archers ou ne l'a t-il pas souhaité ? Mais en tout cas ici, le facteur déterminant pour la victoire a été les résultats des dés aux jets d'initiative qui ont clairement handicapé le camps des Quarmates.




Je ne pouvais laissé les Quarmates partir sans que mes Midianites sévèrement défaits précédemment ne prennent leur revanche. Alors j'ai proposé à Yann-Gaël de nous affronter à nouveau dans le désert et de s'expliquer entre chameaux (enfin, les unités de chameaux je précise).

A suivre ...